Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for the ‘Nord’ Category

Chaque année, début août, la bourgade de Santa Maria da Feira remonte le temps jusqu’au Moyen Âge. Pendant une semaine, professionnels du spectacle et villageois-figurants transforment littéralement  la cité et se transportent au temps des premiers rois du Portugal. Le chateau qui domine fièrement la petite colline se met alors à revivre, au son des tambours et autres flutes des temps anciens.

Les tavernes où le « leitão » (cochon de lait) se fait rôtir voient affluer des milliers de visiteurs tous les soirs. Bifanas, grillades … agrémentées de sangria aux myrtilles ou d’une limonade naturelle au citron; tout est réuni pour passer des soirées très agréables. De plus, des démonstrations de combats, concours d’archers… sont organisées en plein air gratuitement. En fin de soirée, une scène de l’histoire du Portugal est jouée, avec environ 200 figurants bénévoles encadrés par quelques professionnels des combats d’épées et autres archers ou arbalétriers.

Voici quelques images de ce spectacle de pleine nature, à ne pas râter si vous êtes près de Porto début août.

JPB_4423L’une des rôtisseries officielles

JPB_4434Des ballades en calèche « d’époque », pour le plus grand bonheur des plus petits

JPB_4435Un véritable campement est installé, avec écuries, tentes…

JPB_4439Les combattants du jour

JPB_4449Même au Moyen-Âge, Super Bock existait déjà 😉

JPB_4462Des croisés, en habits d’époque

JPB_4466Dames et gentilhommes paradent dans les ruelles

JPB_4502Tambours et cracheurs de feu se baladent dès la nuit tombée

JPB_4475le Convento dos Loios, tout illuminé

JPB_4517Le chateau de Santa Maria da Feira

Read Full Post »

Aveiro…. En venant d’Espagne par Vila Formoso, on suit cette direction pour aller sur Porto. Et puis, avant d’arrivée dans cette ville de bord de mer (ou de « lagune »), on bifurque vers le Nord. Aujourd’hui, je vous propose une petite visite de cette belle petite ville que beaucoup surnomment la « petite Venise du Portugal ».

Même si cette expression est tout de même exagérée, tout chauvinisme mis à part, cette ville fascinante (~ 56 OOO habitants) s’étend autour de plusieurs canaux, à l’embouchure du Rio Vouga.

Aveiro était un port prospère au début du XVIè siècle, mais dans les années 1570, une violente tempête barra l’embouchure du fleuve, empêchant les navires de rejoindre l’océan et transformant l’estuaire en marécage propice à l’apparition du paludisme. Au cours des deux siècles suivants, la population d’Aveiro diminua de trois quarts. Toutefois, le chenal de Barra, creusé en 1808, ouvrit un passage vers la mer. En l’espace d’un siècle, Aveiro retrouva sa prospérité, comme en témoignent les édifices qui ornent toujours le centre de la vieille ville.

La région tire aujourd’hui l’essentiel de ses ressources de l’industrie (porcelaine, cellulose, conserveries, industries mécaniques). C’est le troisième centre industriel du pays, après Lisbonne et Porto. C’est aussi un centre universitaire réputé.

JPB_4395Maison remplie d’azulejos, sur la place Marques Pombal

DSCF2016Dans les ruelles du centre-ville

DSCF2011Façade dans le « quartier des canaux »

DSCF2007

JPB_4397Devant la cathédrale

JPB_4399La cathédrale, dernier vestige de l’ancien couvent de São Domingos, fondé en 1423.

Très remaniée depuis sa construction, la cathédrale arbore une façade baroque et offre, à l’intérieur, un mélange de styles détonnant: des azulejos des XVIIè et XVIIIè siècles tapissent les murs de la nef, un orgue du XVIIè est installé dans le croisillon gauche du transept, tandis que le choeur a été reconstruit dans les années 1970.

De nos jours, avec ses canaux et ses ponts en dos d’âne, cette ville à l’étonnante atmosphère hollandaise se révèle agréable pour une excursion d’une journée. Elle semble trôner au bord de la lagune (la Ria), qui forme un extraordinaire réseau de terres marécageuses abritant une riche avifaune. En effet, la pêche demeure fructueuse: anguille dans la lagune, sardine et raie sur la côte. Les moliceiros -barques à proue relevée utilisées pour ramasser les algues (molico) qui servaient d’engrais- sillonnent aujourd’hui les canaux de la Ria, pour le plus grand bonheur des voyageurs.

JPB_4404

DSCF2012

DSCF2010

DSCF2000« Ce poisson donne la vie » 😉

DSCF2002

JPB_4408

DSCF2038

JPB_4416

DSCF2032

Read Full Post »

Le jardin de Santa Barbara à Braga

Encore une virée dans le Minho et à Braga plus exactement. Après une première virée relatée au mois d’avril, me voici de retour dans la ville de Braga. Et en ce début août, j’ai de la chance: le jardin du Palais Episcopal est en fleur. Voici donc quelques clichés pris dans le Jardin de Santa Barbara, en plein centre de Braga.

Devant l’aile nord de l’ancien palais épiscopal, le jardin de Santa Barbara (XVIIè siècle) est un bel endroit où les couleurs des fleurs se mélangent bien avec le bleu du ciel et le gris de la pierre. D’étroits sentiers serpentent dans une mer de fleurs et d’arbustes taillés. Au milieu du jardin trône la fontaine de Sainte Barbe (XVIIè siècle), d’où le nom de « Santa Barbara ».

DSCF1929Vue d’ensemble du jardin

DSCF1940Au fond, l’ancien palais épiscopal

DSCF1931

DSCF1930

DSCF1938

DSCF1935

DSCF1933

DSCF1932

DSCF1934

Read Full Post »

Suite à une première virée dans le Minho (relatée ici en deux parties), j’étais déjà passé par Guimarães. J’avais alors visité la partie près du centre-ville, regroupant le palais et le château. C’était la partie la plus ancienne de la ville, avec le château pratiquement construit dès la création du Portugal.

Mais pour cette deuxième virée dans le Minho, j’ai décidé d’aller vraiment dans le centre-ville (classé au patrimoine mondial de l’UNESCO). Les deux parties de la ville sont vraiment à voir, avec de bien belles ruelles et des monuments imposants.

Ce quartier médiéval, bien préservé, a donc été classé par l’UNESCO en 2001. C’est un charmant labyrinthe de ruelles entourant deux belles places où il fait bon se perdre et déambuler. Les parties les plus intéressantes sont la rue principale, Rua Santa Maria, très ancienne, qui reliait le monastère de Mumadona au château fort. A voir aussi, l’ensemble médiéval formé par la petite place de Largo da Oliveira (Igreja de Nossa Senhora da Oliveira) et la Praça de Santiago, plus joli tôt le matin avant que les terrasses des cafés ne s’y installent. Enfin, marchez le long de l’étroite Rua Dom João I, ancienne route de Porto, bordée de maisons aux façades ornées de balcons.

DSCF1973Fontaine sur le Largo do Toural, marquant l’entrée du vieux quartier

DSCF1976Dans une ruelle derrière le Largo Al Carvalho

DSCF1980Ruelle typique, avec des croix/églises omniprésentes

DSCF1982Il ne manque plus que le linge au balcon

DSCF1985L’Igreja de São Gualter, avec au premier plan le « Largo da Republica do Brasil »

Du XVIIIè siécle, cette église fut dotée au XIXè siècle de hautes flèches jumelles s’élançant au-dessus du centre-ville. C’est certainement l’église qui offre la façade la plus harmonieuse de Guimarães.

JPB_4391Terrasses de cafés dans le Largo da Oliveira

JPB_4393Igreja de Nossa Senhora da Oliveira

Erigée sur ordre de la comtesse Mumadona Dias au Xè siécle et reconstruite quatre siècles plus tard, cette église domine le Largo da Oliveira. La reconstruction de cette église romane date exactement de 1385, avec une reédification voulut par D. João I afin de célébrer la victoire dans la bataille de Aljubarrota. L’étrange édifice à l’extérieur de l’église est un belvédère gothique doté d’une croix qui marquerait l’endroit où, selon la légende, le chef wisigoth Wamba (victorieux des Suèves), aurait planté son épée dans le sol à côté d’un olivier (d’où le nom donné à cette place). La légende dit aussi que Wamba, refusant de régner à moins qu’un rameau ne pousse de la poignée de son épée plantée dans le sol, eu l’agréable surprise de voir ce rameau d’olivier pousser.

DSCF1989Détail du fronton de l’église

Venez donc visiter et flâner dans les vieilles ruelles de Guimarães….

Read Full Post »

Pia = 1h30

C’est l’équation du moment 😉 Et tant mieux, faut que ça continue …..

Ces derniers jours, les conditions de vol sur la Serra de Pia sont optimales: du vent dominant d’ouest à Nord-Ouest, fort en après-midi mais se stabilisant à 20-25km/h en fin de journée avant de retomber après 20h. De quoi exploiter le site à la perfection pour faire quelques heures de vols en fin de journée … après le boulot. Elle est pas belle la vie ??

Voici quelques photos du vol de mercredi dernier, avec Damião.

IMGP0038Damião redécolle après un « top-landing » – prise de commande d’un bi-place pour les prochains jours

IMGP0041On voit là bien « le » pilote du coin: à peine redécollé qu’il vous montre déjà son intrados …. rageant 😉

IMGP0042Un peu de pub pour une TRES bonne marque d’ailes ….

IMGP0043Ca se couvre, va falloir pas tarder à poser ….

IMGP0044sur Porto, ça fume …

IMGP0046Après une bonne séance de vol en thermique, on redescend tout doucement

IMGP0047la vallée de Valongo en arrière-plan

IMGP0048Et un petit virage à droite à la selette

IMGP0049Le ciel bleu revient, entre les petits nuages ….

Au total, 1h16 de vol en ce mercredi soir. De quoi vous donner des envies de remettre ça le plus vite possible 😉

Ca sera pas pour ce week-end, je pars pour Lisbonne. Je vous mettrai quelques photos à mon retour….

Read Full Post »

Dimanche dernier en fin d’après-midi, 3 vols à la Serra de Pia pour finir une semaine passée plus près du sol qu’en l’air.

Deux petits jumps de 15 et 20min pour bien maîtriser le « top landing » et puis ……. 1h30 de vol en dynamique/thermique/restitution. Formidable.

Les sensations reviennent bien, avec des moments de joie intense à plus de 200m au dessus du décollage. Les passages des thermiques sont marqués … et les enroulements passent bien. Que du bon temps à la Serra de Pia.

IMGP0006Damião avec la vallée de Valongo en arrière-plan

IMGP0010L’océan et la ville de Porto

IMGP0013Vue vers le Nord-Ouest, vers l’aéroport

IMGP0016Vue vers le Sud-Ouest, vers Godomar et Vila Nova de Gaia

IMGP0017Notre petite colline préférée, à la Serra de Pia

IMGP0019Damião redécolle

IMGP0026Advance vs. Swing

IMGP0028La swing en pleine attaque de thermique

IMGP0031La vallée qui, vers le Sud-Est, nous amènerait directement au Douro ….

IMGP0032Le soleil va se coucher et ça vole encore 😉

Y a pas besoin de rajouter grand-chose ….. juste dire « merci Mère Nature » 😉

Read Full Post »

Retour à Mondim de Basto avec Damião en ce samedi. Sur la côte, la prévision est Nord, donc pas volable. On est donc venu à Mondim de Basto pour vérifier ce qu’il se dit chez les parapentistes: « si ça ne vole nulle part dans le Nord, va à Mondim car là-bas ça vole toujours » 😉

En bien nous en a pris. En effet, si en arrivant la brise est forte et N-NNE, elle se réoriente N-NW au bout d’une heure de patience. Ensuite, 2h30 de vol dans des thermiques assez (trop) généreux et très très larges. L’arrivée de la brise W en milieu d’après-midi a rendu encore plus les conditions thermiques brutales (+700m de gain). Impossible de monter plus sinon c’est la découpe garantie entre le flux fort de NE et le flux W.

Pour aller poser, il fallait s’y reprendre à plusieurs fois et chercher les quelques zones de dégueulantes … à l’accélérateur … et avec les oreilles pour l’approche. Je vous laisse imaginer le son du vario tout au long du vol.

Tiens, d’ailleurs, voici les infos du vario:

2009-07-18_13-11_PT_Mondim

Et la trace visible sur Google Earth.

Et quelques photos, qui ne laissent rien transparaître sur ce magnifique vol 😉 (J’étais tellement focalisé sur le vario et les thermiques, que j’ai presque oublié que j’avais embarqué un appareil photo 😉

IMGP0042Nossa Senhora da Graça, vue depuis le versant N avec ~300m de gain

IMGP0044Tout d’un coup, le sommet à l’air bien plus petit … à 500m au-dessus

IMGP00452 compagnons de vol, du club de parapente de Mira (MGT Parapente)

IMGP0046Retour près du sommet pour un peu de dynamique et quelques 360 😉

C’était pas une journée pour faire un cross dantesque, mais on a pu s’échauffer dans de gros thermiques très très généreux (max vario en instantané: +16,4m/sec; -4,5m/sec).

Alors, à qui le tour ??

En attendant de prendre votre envol, voici un lien vers une vidéo faite par les parapentistes de Mira, de passage sur Mondim ce jour-là (ma voile, c’est la jaune à bord d’attaque blanc): http://www.vimeo.com/5737620

A +

Read Full Post »

Older Posts »